Chez moi c’est Marseilleveyre

Chez moi c'est Marseilleveyre

Le massif de Marseilleveyre

Il s’agit d’un massif situé à l’Est de Marseille et qui culmine à 432 m. Il constitue avec le massif de Puget un ensemble surnommé le massif des calanques et offre des vues imprenables sur la ville de Marseille d’un côté, et sur les calanques. Apprécié pour ses randonnées pédestres, son climat aride et ses falaises calcaires favorisent une flore particulière, adaptée à la sécheresse et résistante aux violents orages. Au niveau faune, pas mal d’oiseaux marins et des insectes adaptés dont des papillons (de lumière).

Il paraît que dans certaines conditions, on peut voir le Canigou (massif des Pyrénées donc pas la porte à côté) franchement loin de Marseille directement du sommet de Marseilleveyre… Mais certains disent que c’est une histoire de marseillais qui exagère.

 

Table Mountain

La montagne de la Table est un massif qui surplombe la ville du Cap en Afrique du Sud. Avec 1066 m de haut, c’est pas sur l’altitude que Marseilleveyre lance la compétition. Son nom vient évidemment de sa forme (l’image est assez parlante), et quand les nuages s’y accrochent, on dit que la nappe est mise. Mignon ! Le climat y est de type méditerranéen mais la flore et la faune y est un peu plus exotique que dans les calanques pour le marseillais que je suis. Si le dernier lion y fut abattu en 1802, le dernier léopard vu en 1920, on y trouve toujours des rooikat. Des Jharals de l’Himalaya échappé du zoo du Cap s’y sont développés avant d’être abattus pour réintroduire des Oréotragues, une petite antilope locale.

2 réflexions au sujet de « Chez moi c’est Marseilleveyre »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *