Ceci n’est pas le Palais Longchamp

Ceci n'est pas le Palais Longchamp

Palais Longchamp

Le palais est inauguré au XIXe siècle pour fêter l’arriver de l’eau de la Durance à Marseille.  Le monument est inauguré en 1869 et comprend un château d’eau entouré de cascades, d’un muséum d’histoire naturelle, d’un musée des beaux arts le tout relié par des colonnades. Un jardin zoologique est installé à l’arrière du bâtiment (mais il ferme dans les années 1980). En souvenir, des animaux colorés sont installés en 2013 dans les jardins du palais.

L’arc de triomphe du Palais Longchamp surplombe une fontaine où une figure féminine, allégorie de la Durance est tractée par 4 taureaux de Camargue.

 

Cinquantenaire

Le parc du cinquantenaire à Bruxelles (Belgique) se construit autour d’un Arc de Triomphe, nommé « Arcades du Cinquantenaire », érigé pour fêter le cinquantenaire de la Révolution de 1830 qui mena a la scission du Royaume Uni Pays-Bas et à la création de la Belgique. Les arcades sont entourées par de nombreux musées (Musée de l’armée, Musée de l’aviation, Musée de l’automobile Autoworld, Musées royaux d’art et d’histoire), et son esplanade sert de point de départ à de nombreuses manifestations culturelles et sportives bruxelloises.

On peut également profiter de la visite du Parc pour admirer des sculptures remarquables (dont des allégories des quatre saisons) ainsi que des arbres exceptionnels par leur taille et leur rareté.

Ceci n’est pas le stade Vélodrome

Ceci n'est pas le stade Vélodrome

Le Stade Vélodrome

En ce jour d’inauguration du « Nouveau Stade Vélodrome« , quoi de plus naturel que de vous parler un peu du Stade Mythique de l’Olympique de Marseille ? Le stade a été construit en 1937 afin d’accueillir des matchs lors de la Coupe du Monde de 1938. Il est situé dans le 8e arrondissement et accueille depuis le départ les matchs de l’OM. De 35 000 places à son origine, il connaît plusieurs adaptations, le menant à 60 000 places pour la Coupe du Monde en 1998, pour arriver aujourd’hui à une capacité de 67 394 spectateurs.  Au-delà de la capacité du stade, les travaux lui permettent d’être classé catégorie 4 pour l’UEFA (connue sous le nom « Elite » jusqu’en 2010) et permet  à l’enceinte de perdre son surnom « l’Enrhumeur » donné par Rolland Courbis liée à son ancienne architecture évasée, sans toiture ni résonance acoustique. 

Si son nom confirme qu’à l’origine, le Stade omnisports accueillait des compétitions de cyclisme, ses pistes ont été supprimées en dans les années 1980 pour en augmenter la capacité. Cependant, des discussions durent depuis plusieurs années pour « vendre » le nom du stade à une marque pour rentabiliser les investissements. Vous vous en doutez mais ça ne plait pas à tout le monde cette idée. Espérons que personne ne touchera aux noms du Virage Sud, du Virage Dépé ou à la tribune Jean Bouin.

 

Le Maracaña

Le Maracaña, ou officiellement le Estádio Jornalista Mário Filho est situé à Rio de Janeiro. Avec presque 200 000 m² de superficie, officiellement 76 804 places (mais plus de 200 000 lors de la coupe du monde de 1950), il s’agit d’un des plus grands stades du monde. Si aucun club de football n’est résident du stade, il accueille régulièrement de grandes compétitions qui ont fait son histoire.

Notons que le groupe A-ha est entré dans la légende le 14 juin 1993 en rassemblant 199 000 spectateurs lors de leur concert. De ce côté là, le Vélodrome a été moins heureux avec un accident qui a marqué la ville lors de la préparation d’un concert de Madonna en 2009