Ceci n’est pas une BD

Bonjour à tous,

Pour une fois, il ne s’agira pas de parler de Marseille, mais de mon week-end. En effet, j’ai participé un événement qui s’appelle « Les 23 heures de la BD ».

Le changement d’heure

En France, et dans un certain nombre de pays, il y a une heure d’été et une heure d’hiver, décalées d’une heure, dans le but de réduire la consommation d’énergie.

Ainsi, deux week-end par an donnent lieu à un changement d’heure, dans la nuit du samedi au dimanche. A chaque fois, la question se pose « alors ce week-end, on ‘avance’ d’une heure ou on ‘recule’ d’une heure ? » et à chaque fois on se pose la question « mais comment ça se change l’heure sur le four ? Et sur l’autoradio ? Ah bah tant pis, ça sera à l’heure dans 6 mois »

23 heures de la BD

Donc ce week-end, on a « avancé » d’une heure, à 2h dimanche matin, il était 3h… Et entre samedi 13h et dimanche 13h, il ne s’est écoulé que 23 heures ! Et que faire d’une journée de 23 heures ? UNE BD

Et c’est ainsi que je me suis retrouvé à participer aux « 23 heures de la BD » autour du thème « les naufragés » et avec pour contrainte de faire un caméo de David Hasselhoff portant un t-shirt « I <3 piak », et que j’ai réalisé « Souvenirs ». C’est une BD qui parle de mémoire, et de regrets et qui démarre sur un chalutier…. Avec un petit peu d’animation dessus.

Il y a malheureusement des dessins que j’ai dû bâcler (23 heures, c’est peu), mais bon, pas de regret… C’était vraiment super

Je vous laisse la découvrir en cliquant sur l’image

souvenirs

N’hésitez pas à regarder, et à me donner votre avis !